3 clés pour une confiance inébranlable le jour J

T’es-tu déjà demandé pourquoi certains individus semblent extrêmement confiants dans les moments importants, alors que d’autres craquent sous la pression? Naît-on avec la confiance, ou est-ce qu’il est possible de la construire?

La confiance en soi est assurément quelque chose que nous pouvons développer. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, bâtir la confiance n’exige pas nécessairement des années de travail acharné et d’introspection profonde; il est possible d’obtenir des résultats rapidement en apportant simplement quelques modifications à nos habitudes et à nos comportements.

Prends le contrôle de ta confiance

La première étape pour augmenter la confiance en soi consiste à identifier ce qui la déclenche.

Peux-tu nommer précisément ce qui te met en confiance?

Pour te sentir en confiance, as-tu besoin…

  • de sentir que ton entourage te fait confiance?
  • du soutien de tes collègues ou ami(s)?
  • d’offrir une performance parfaite?
  • de performer dans un environnement connu?
  • de recevoir l’approbation des gens qui sont témoins de ta performance?
  • d’une bonne nuit de sommeil la veille de ta performance?
  • de te sentir en contrôle et bien préparé(e)?
  • d’avoir acquis une grande expérience dans le domaine où tu performes?

Tous les éléments énumérés ci-haut peuvent t’aider à te sentir en confiance. Toutefois, alors que tu peux contrôler les trois dernières sources de confiance, tu as un contrôle limité sur les cinq premières.

Savais-tu que :
Ton niveau de contrôle sur tes sources de confiance a le pouvoir de stabiliser ou de fragiliser ta confiance.

Si, par exemple, une performance sans erreur est importante pour que tu te sentes confiant(e), que se passera-t-il si tu hésites ou si tu rencontres un problème au tout début d’un événement – une entrevue, une présentation ou une réunion? Il se pourrait alors que tu te sentes nerveux(se) et que ta performance en soit affectée négativement.

De même, si ta confiance provient du soutien de ton entourage, tu pourrais te sentir plus fragile lorsque, pour une raison ou une autre, tu ne ressens pas cette confiance. Tu as un certain niveau de contrôle sur la situation, c’est-à-dire qu’il est possible de prendre des mesures pour créer un climat de confiance entre tes pairs et toi, toutefois nous ne pouvons malheureusement pas forcer les gens à manifester leur support de la manière dont nous aimerions qu’ils le fassent.

Nous souhaitons tous que les autres nous soutiennent ; or, nous ne pouvons pas contrôler les comportements des gens qui nous entourent. C’est pourquoi le fait de bâtir ta confiance sur quelque chose que tu ne contrôles pas augmente le risque de la voir s’ébranler rapidement. Si tu veux te sentir en confiance en toute situation, assure-toi de baser ta confiance sur des éléments qui sont sous ton contrôle!

Ton cerveau est conçu pour s’inquiéter

Pour des raisons de survie, notre cerveau se focalise naturellement sur les erreurs, les problèmes et les expériences négatives. Gio Valiante, psychologue sportif reconnu sur le circuit de la PGA, explique dans son livre Golf Flow, à la page 89 :

Lors d’expériences négatives […], l’amygdale utilise des hormones et des neurotransmetteurs pour mettre en valeur l’expérience. De la même manière que les élèves utilisent des surligneurs jaunes pour mettre l’emphase sur des parties importantes d’un texte, le cerveau utilise des substances neurochimiques pour accentuer les souvenirs négatifs ou douloureux […] Des recherches ont également démontré que, bien que nous conservions un souvenir général des expériences positives, nous nous remémorons les expériences négatives avec des détails plus riches et plus complexes, et pendant une plus longue période. […] Nos succès ne peuvent renforcer notre confiance que si nous arrivons à les garder en mémoire de manière vivace.

Cela signifie que, naturellement et sans effort, nous nous remémorons régulièrement nos erreurs, défaites, revers, blessures et autres expériences négatives.

Nous n’avons même pas besoin d’y penser!

Après une journée de travail, en rentrant chez soi, nous revoyons spontanément les défis rencontrés durant la journée ; faisant cela, nous entraînons notre cerveau à se focaliser sur les problèmes… et sachant que la visualisation devient redoutablement efficace lorsqu’on y inclut des sensations physiques et des émotions, nous disposons alors de la recette parfaite pour fragiliser notre confiance.

Pour contrebalancer le fait que nous sommes biologiquement construits pour nous centrer sur les obstacles, il est important de développer la compétence opposée, qui consiste à apprendre à focaliser notre attention sur le positif et sur nos réussites ; l’un des meilleurs outils pour y arriver est le journal des succès.

Pour démarrer un journal des succès, tu peux te procurer un cahier dans lequel tu noteras trois accomplissements chaque jour. Pendant l’exercice, utilise des images mentales pour revivre la situation : ressens les émotions positives qui y sont associées, comme l’énergie, la confiance et la satisfaction. Si tu répètes régulièrement cet exercice, ton cerveau apprendra à se focaliser plus spontanément sur les aspects positifs de ta journée.

En plus de reprogrammer le cerveau, le journal des succès a un autre super pouvoir : au fil du temps, tu réaliseras que tu réussis beaucoup plus souvent que tu ne le crois, et tu apprécieras davantage ton expérience au travail ou dans ton domaine d’activité. Ton journal deviendra également une référence vers laquelle tu pourras te tourner chaque fois que tu ressens le besoin d’élever ton niveau de confiance.

Transforme ta perspective

Bien que la plupart du temps, nous mettions tout en oeuvre pour performer dans les meilleures conditions possible, lorsque les événements ne se déroulent pas comme prévu, il est important de cultiver la conviction qu’il est possible de performer dans n’importe quelle situation. La première étape consiste à t’assurer de fonder ta confiance sur des éléments que tu peux contrôler ; ensuite, tu peux t’entraîner à créer de nouvelles connexions dans ton cerveau, en renforçant chaque succès en le faisant revivre dans ton esprit.

Bon entraînement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.